La Voie lactée fait des bulles pour mon plus grand plaisir…

Essayez donc d’en fait autant avec un malabar… De taille, elles font la moitié de notre disque galactique et pourtant ces deux énormes bulles de 25 000 années-lumières viennent tout juste d’être découvertes. Merci donc à l’université Harvard qui a discerné leur rayonnement gamma grâce au téléscope Fermi de la Nasa. Ces bulles seraient un nuages de particules accélérées parfaitement symétriques et qui s’étendent de part et d’autres du centre de notre galaxie. L’origine de ces bulles : encore inconnu mais les chercheurs sont dessus. Patience !

Laisser un commentaire