Barbares ces Bretons qui baragouinent.

La langue d’autrui qu’on ne parle pas est incompréhensible et n’est qu’un « borborygme ». Baragouiner vient du grec barbaros (barbare) qui representait à l’époque les peuples ne parlant pas le grec. Les français traitèrent leurs compatriotes bretons de la même manière. En effet, quand ces derniers descendaient dans une auberge, ils commandaient toujours du pain et du vin, respectivement en breton bara et gwyn. L’association de ces deux mots bretons devint leur surnom et très vite celui de leur langage. Le terme s’étendit, à partir de la Renaissance, à toute langue incompréhensible et contrariante, du fait de son altérité, de son incorrection ou de sa technicité.

Bredouiller est synonyme de baragouiner puisque son origine est le mot breter, signifiant marmonner ou parler comme un breton !!

Laisser un commentaire