Céline Bourragué

Céline Bourragué

Digital Manager

Ce petit bonhomme qui tomba sur une mine d’or : le cinéma et la publicité

Voyez-vous de qui je parle ? De Jean Mineur voyons ! À chaque séance de cinéma, je demande toujours qui est ce petit bonhomme à l’air si sympathique. Parce qu’il est méconnu, je vous raconte son histoire.

Jean Mineur est né au début du XXème siècle et est mort à Cannes en 1995, étonnant cette dernière ville pour un pionnier de la publicité au cinéma, vous ne trouvez pas ? Après de longues années couronnées de succès dans son domaine, il comprend que le meilleur moyen de vendre Son produit est tout d’abord d’en faire Sa publicité. C’est ainsi que dans les années 30, Lucien Jonas offrit à Jean Mineur son premier dessin de mineur qui lui servit à faire son autopromotion. Toutefois, ce n’était pas encore le petit mineur que nous connaissons. Au sortir de la guerre, Jean Mineur trouvait son image trop triste et n’allant pas avec les moeurs d’une France de cette époque là et des débuts de sa consommation de masse. Il demanda alors à l’un de ses salariés, Alain Champeaux de réaliser un court dessin-animés mettant en scène un petit mineur.

Ainsi est né ce court-métrage que l’on connaît si bien où le petit mineur envoie son pic dans une cible où le faux numéro de Jean Mineur apparaît. Rappelons que Jean Mineur est aussi une marque déposée de la société Médiavision, régie publicitaire pour le cinéma.

Nb : l’idée du mineur est tout simplement éponyme.

Pour finir, voici deux vidéos de ce petit personnage que j’aime bien !


1960 – jean mineur publicité
envoyé par fifitou.

DROP A COMMENT