Céline Bourragué

Céline Bourragué

Digital Manager

Journal de bord d’une stagiaire

Voilà un petit rapport de stage d’une jeune-fille bien sous tous rapports. Après sa lecture, vous pouvez m’envoyer votre CV à celine@bourrague.com pour travailler chez nous ! ;)

Mon Stage chez Mondadori digital par Claire

Pendant mes grandes vacances, du lundi 21 juin au vendredi 2 juillet, j’ai effectué mon stage chez Mondadori France Digital.
Comme je suis en seconde, il s’agissait plus d’un stage d’observation que d’un stage d’action.
Au terme de ce stage, je suis censée rédiger un rapport d’une longueur de 5 à 6 pages et ce que je suis en train de faire m’aidera probablement…
Je vais d’abord présenter l’entreprise Mondadori en parlant plus précisément de digital. Ensuite je parlerai des personnes que j’ai rencontrées au cours de mon stage et je vous ferai part de mon ressenti par rapport à ce stage.
Enfin je vous présenterai mon bilan et en dernière partie je mettrai quelques questions que j’ai posées et les réponses que j’ai obtenues.
Comme j’ai déjà fait un stage l’année dernière, chez mon opticien (rien à voir) j’ai déjà une idée de comment faire le rapport et je pourrai comparer mon stage là-bas avec mon stage ici.


I Présentation de l’organisme

Mondadori a été crée en 1907 par l’italien Arnoldo Mondadori. A l’origine, l’entreprise s’appelait La Sociale et ne publiait qu’un journal d’inspiration socialiste: Luce !
A présent, l’entreprise possède 32 titres répartis en 3 pôles: Femme, Homme & Loisir et Star. Il y a également des sites Internet, des sites mobiles et des applications mobiles.
C’est une SAS implantée aux 27, 34, 43 rue du colonel Pierre Avia dans le 15e arrondissement de Paris mais un déménagement est prévu en décembre à Montrouge (voir partie V).
Cette année, 4 de leurs magazines ont été primés par le grand prix SPMI 2010: Grazia pour l’innovation, Réponses photo élu meilleur magazine passion, Télé Star élu meilleur magazine TV et Closer a reçu le prix du meilleur magazine people.
Cette societé peut compter sur des valeurs sûres comme par exemple Mode & Travaux (crée en 1919) ou Science et vie (crée en 1913 avec une audience de 3 621 000 de personnes) mais recherche également l’innovation. En effet, Grazia a été lancé en 2009 et Miss Nous deux en juin 2010.
La principale richesse de Mondadori est que la cible est très différente en fonction des magazines ce qui permet de toucher le plus de personnes possible.
Par exemple Auto Journal s’adresse aux hommes, Biba aux femmes, Pleine Vie aux personnes âgées et Closer touche une clientèle beaucoup plus jeune.
La partie que j’ai pu observer durant ce stage est Mondadori digital c’est-à-dire tout ce qui touche à l’informatique.

II Les personnes que j’ai rencontrées

Ma tutrice officielle est Céline Bourragué mais en réalité j’ai pu observer les métiers de la plupart des autres personnes chez digital. J’ai eu beaucoup de chance car les gens étaient très accueillants et m’ont consacré du temps pour m’expliquer ce qu’ils faisaient, le plus simplement possible car je ne connais pas grand-chose en informatique… (Et ce n’était pas toujours facile (de m’expliquer ce qu’ils faisaient)).
Céline est dans l’entreprise depuis un an et elle est plutôt… dynamique. Je crois qu’un jour je lui demanderai ce qu’elle mange le matin pour avoir la pêche comme ça.
A part ca elle fait beaucoup de newsletters et est chef de projet pour le blog de secret story 4 (et elle change l’eau des poissons…).
Diana et elle sont les seules webmasters de l’entreprise.
Diana est un peu plus calme et très sympa, elle s’occupe de sites pour la télévision et elle est chef de projet pour Top Santé.
Nicolas est administrateur système. Je ne sais pas vraiment ce qu’il fait toute la journée mais grâce à lui j’ai appris plein de nouvelles choses comme par exemple ce qu’est un serveur.
Prisca est assistante administrative et s’occupe de jeux-concours via le mobile et le téléphone. Elle s’occupe donc de toute la partie administrative des jeux-concours comme les contrats, avenants, règlements…
Elsa est stagiaire pour 6 mois et s’occupe aussi des jeux-concours mais plutôt par rapport aux partenaires c’est-à-dire qu’elle les recherche, fait les contrats… De plus elle ne fait pas les mêmes magazines que Prisca.
Olivia est graphiste et a réussi à ce que je veuille devenir graphiste aussi (enfin je ne suis pas non plus trop sûre). Je trouve qu’elle m’a bien expliqué l’utilisation des logiciels dont elle a besoin, en quoi consistait son métier et c’est probablement la raison pour laquelle je l’ai beaucoup aimé (le métier) (et Olivia aussi).
Jordane et Agathe sont toutes les deux journalistes web. Jordane pour Grazia et Agathe pour Top Santé.
J’ai aussi rencontré les autres journalistes web de Grazia pendant la conférence de rédaction de lundi mais je ne leur ai pas trop parlé… (Sauf à Jordane qui est très gentille). Ceci dit je trouve ça compliqué de trouver de nouvelles idées tous les jours sans pour autant recopier sur les articles du magazine donc je les félicite.
Philippe fait du référencement. Il a réussi à m’expliquer simplement ce que c’était (sans termes trop techniques) donc bravo!
Son but est que les 3 sites dont il s’occupe (Closer, Grazia et Top Santé) soient le mieux placés possible sur google en fonction des mots-clés tapés par les internautes. Il fait aussi des statistiques mais je crois que ça lui plait un peu moins.


III Mon ressenti

J’ai beaucoup aimé mon stage d’abord parce que les personnes étaient très accueillantes. J’ai eu la chance de pouvoir découvrir de nombreux métiers et j’espère que cela m’aidera dans mon orientation.
De plus, j’ai vu que cette entreprise avait beaucoup de bons côtés comme par exemple pouvoir compter sur ses collègues, avoir de grands bureaux et des horaires plutôt flexibles mais aussi des mauvais côtés comme par exemple pas assez de moyens humains/techniques, non-organisation et peu de communication entre les services au sein d’un même magazine.
Si je devais comparer avec mon stage précédent je dirais que tous deux sont très différents mais je pense avoir appris plus de choses ici.
Cependant l’univers de l’optique et celui de la presse ne sont pas vraiment…proche donc il est difficile de comparer.
Malgré tout, le fait de faire 2 semaines de stage permet d’en savoir vraiment plus sur le sujet et d’apprendre plein de choses.
Je crois que Céline avait peur que je m’ennuie mais en réalité je ne me suis pas du tout ennuyée, j’avais plutôt peur de VOUS embêter avec mes questions!
J’avais assez peur avant le stage car la plupart de mes amis qui l’ont fait pendant d’autres vacances m’ont dit qu’ils s’étaient vraiment ennuyés et que les personnes les ignoraient, au bout du compte ils n’avaient rien appris du tout…
Voilà moi je pense avoir appris beaucoup de choses même si je ne comprenais pas toujours tout ce que vous disiez quand vous m’expliquiez avec des termes informatiques (parfois je suis trop timide pour demander…), mais dans l’ensemble j’ai beaucoup aimé mon stage et malgré vos tentatives pour me faire détester l’entreprise en fait je l’ai adorée!
Je suis très reconnaissante à Céline d’avoir accepté ma candidature et à toutes les personnes de digital d’avoir été si gentils avec moi!
Donc peut-être que dans 10 ans je serais webmaster, chef de projet, graphiste assistante administrative, administratrice système, journaliste ou peut-être que je m’occuperai du référencement (et des statistiques) chez Mondadori!!

(Mais bon je ne sais pas trop …)

IV Bilan

J’ai adoré ce stage car j’ai appris énormément de choses et que j’ai pu passer du statut d’internaute/lectrice à celui de webmaster (enfin presque) pendant 2 semaines.
J’ai particulièrement aimé les métiers de webmaster et de graphiste et j’espère en apprendre plus dessus pendant ma scolarité.
J’ai beaucoup aimé le fait qu’il y a beaucoup de choses différentes à faire, les journées ne sont jamais les mêmes et le métier de graphiste permet de développer sa créativité et celui de webmaster développe sa vivacité et son esprit analytique.
Bien que j’hésite encore par rapport à la manière dont je vais poursuivre ma scolarité, je pense que ce stage m’a beaucoup aidé.

1 Comment

  1. ailoan

    Wouah… ça donnerait presque envie d’y travailler :)
    * oooh trop cool *

    Merci pour ce post qui fait plaisir à lire et donne du baume au coeur !

DROP A COMMENT