Céline Bourragué

Céline Bourragué

Digital Manager

Piste rouge

Nous voilà en haut des pistes, prêts pour une petite descente. Rappelons tout d’abord les quatre pas principaux :
– le tout schuss qui permet de faire face aux plats intempestifs. Vous regardez devant vous et là, c’est le drame : pars un ° de pente et vous savez qu’il ne vous en reste pas assez pour passer cette longue ligne droite. Tant bien que mal, vous fléchissez les genoux, mettez les fesses en arrière et vous essayez de prendre de la vitesse.
– le canard est l’étape suivante. En effet, vous n’avez pas pris assez de vitesse alors il vous faut canarder, c’est ainsi que j’appelle cette technique (c’est un peu l’inverse du chasse-neige que nous verrons après) puisqu’elle consiste à skier comme marche un canard. Cette solution est fatigante mais permet d’avancer.
– le chasse-neige ou chasse la neige comme dirait l’autre vous permet de freiner mais sur des pentes lisses et à faible vitesse. Ceci est un conseil, notez-le ! Vos skis forment un triangle avec la pointe vers le bas des pistes, vous me suivez ? Solution de moins en moins utilisée plus le niveau du skieur augmente.
– le dérapage (très connu des surfeurs) est une pratique très très usitée.

Après cette petite récapépète, il faut maintenant y aller.

Sentir le soleil et la brise sur sa peau, mais surtout entendre le bruit des skis sur la neige est un réel bonheur en ce silence qu’est la montagne. Ne lâchez pas pour autant complètement la piste ou vous sauterez sur une bosse ou pire même, vous tomberez. Admirez tant que faire se peut le paysage, si pur et si serein. La montagne, ça vous gagne ?!!  Et regardez l’heure car plus il se fait tard, plus la neige fraîche se transforme en soupe, surtout en bas des pistes. Il est alors plus difficile de regagner ses pénates.

Avant de rentrer, il est une chose à noter qui est assez étrange à la montagne. C’est celle de ne pas éprouver le besoin de regarder dans son dos, ou autrement le respect d’autrui à faire attention à celui qui le précède.

Au passage, petite citation que j’aime tout particulièrement :  il faut se laisser dépasser par les événements, ça permet de les voir de dos.

Skier est aussi dépaysant et ressourçant que c’est une activité fatigante. Heureusement que les petits plaisirs sont là !

DROP A COMMENT