Céline Bourragué

Céline Bourragué

Digital Manager

Plutôt tombe ou polichinelle ?

Oui le sujet de ce billet est le secret. En effet, garder un secret peut s’avérer parfois être une torture surtout si celui-ci ne doit être divulgué sous aucun prétexte. Vous me direz qu’un secret ne doit pas être répété mais parfois il est terriblement difficile de ne pas laisser sortir quelques bribes d’informations ultra-secrètes. Et là c’est le drame puisque l’oreille curieuse va vouloir en savoir plus et ainsi user de manipulation et de conviction pour vous tenter d’en dire plus.

Certaines personnes savent garder un secret, et ce quel que soit le degré d’importance de celui-ci. On dit alors que ce sont des tombes, sans doute pour le simple fait qu’il est très difficile de les ouvrir. D’autres, par contre sont de vraies pipelettes mais parfois leur dire un secret est une volonté pour lancer la radio-moquette. On parle alors de secret de polichinelle.

Polichinelle est le nom d’un personnage du théâtre italien (la commedia dell ‘arte) quelque peu antipathique, cruel et menteur. Dans une de ses aventures et pour se venger d’un seigneur, il raconte au roi que ce seigneur a le corps couvert de plumes. Mais il fait de même auprès de tous les courtisans en leur demandant de garder le secret qui n’en est, de fait, plus un.

Voilà pourquoi on dit d’un secret mal gardé que c’est un secret de Polichinelle.

DROP A COMMENT