Céline Bourragué

Céline Bourragué

Chef de projet digital

La vie de Bamiyan à travers ses drôles de statuts Facebook

Voilà, je vous propose maintenant de remonter quelques années de la vie de Bamiyan à travers ses différents statuts Facebook.

  • a appris qu’une cargaison de poux avait disparu. La police passe la région au peigne fin.
  • est toujours étonné de voir à quel point on oublie que la vie est court—aaaarghh !
  • sera à Troyes le cinq, à Sète le huit, à Chateauneuf le douze, et à Dreux le quratorze.
  • efface les caprices avec son chouine-gomme
  • va frayer la chronique
  • est monté sur ses longs cheveux
  • a retourné la veste qu’il s’est prise
  • cherche un producteur pour tourner de l’oeil
  • s’aperçoit qu’il a laissé ses chakras ouverts toute la nuit
  • préfère s’emmêler les pinceaux qu’en pincer pour les mélos
  • s’est retourné dans son lit mais personne ne le suivait
  • aime quand les filles parlent docu
  • n’est pas celui que vous broyez
  • a failli se casser la gueule dans l’oreille d’un sourd
  • essaie de convaincre un volcan d’arrêter de fumer
  • n’a bu que du nosor
  • a volé un sourire à la commissaire des lèvres
  • s’est noyé dans une weirdo
  • vole dans les plumes des canards qui restent dans leur coin
  • était six pieds sous l’eau
  • veut que les chaises soient claires pour se mettre à table
  • aime les hotesses qui ont les jambes en l’air et les pieds bien sur terre
  • n’aime pas la silicone carne
  • se caressait la nuque. Le cou est parti tout seul
  • rêve même la nuit
  • a les larmes aux cieux
  • va écrire un conte défait
  • conseille à ses tartines idéalistes de ne pas se beurrer : il ya des confitures partout
  • cherche planète pour attraction sans gravité
  • s’est fait mal au genou en tombant amoureux dans l’escalier
  • reprend du poil de la barbe
  • soigne sa rage dedans
  • a un pied bot dans un gant de velour
  • cherche fer à souder pour fondre une famille
  • a rongé sa chambre
  • a tourné sept fois sa langue dans sa bouche avant de pouvoir se garer
  • balaie les feuilles mortes d’un élégant revers de manche
  • a une petite mine mais il paraît que c’est pas la taille qui compte
  • vend tissu de mensonges. Tailleurs honnêtes s’abstenir
  • veut changer de vie mais il n’a plus le ticket de caisse
  • broie du rose
  • a pris son pied devant un film de cul-de-jatte
  • s’est noyé dans un vert pomme
  • pense que l’ennui porte conseil
  • constate que les fils de charpentiers sont souvent les plus mal cloués
  • est si bas de plafond qu’une crémaillère s’est pendue
  • se frotte les babines
  • est un rebelle dans ce miroir
  • suit son instinct de loin parce qu’il pense qu’il le trompe
  • a le regard persan
  • n’a qu’une parole alors ça peut devenir lassant à la longue
  • a un réveil dépressif qui met fin à ses nuits tous les matins
  • s’est interposé entre deux œufs brouillés
  • a bien cerné le problème du manque de sommeil
  • a plus d’un trou dans son sac
  • ne pâtit pas de son empathie
  • est à fleur de peau de banane
  • ne comprend pas que personne n’ait encore pensé à mettre une écharpe à chaque cochon pour éradiquer la grippe porcine
  • n’a pas l’heur de vous connaître mais il doit être pas loin de midi
  • a le dos dans le plâtre depuis qu’il s’est cassé du sucre dessus
  • s’étonne quand il entend que les bons cons font les bons amis
  • regarde les cochons s’envoler à l’arrêt aux porcs
  • s’est rasé parce qu’il piquait du nez
  • cherche clown pour duo comique. Pas sérieux s’abstenir
  • rase les murs qui piquent
  • n’est pas du genre à baisser les bras, n’en déplaise aux usagers du métro
  • a crié « Alien ! » pour qu’il s’en aille
  • trouve que passer d’un site internet à un autre, c’est surfait
  • a tellement soif d’apprendre qu’il a avalé de travers
  • a vu une fête qui battait son plein mais il n’est pas intervenu
  • a confié son équation à deux inconnues
  • n’a pas froid aux yeux avec ses lunettes en laine
  • écrit tout bas pour ne pas être lu
  • a décidé de vivre dans l’instant présent à partir de demain
  • a une touche avec son miroir
  • a trouvé de la soupe sur son cheveu
  • espère que la femme de ses rêves le laissera un peu dormir
  • a plusieurs cordes à son arc-en-ciel
  • se méfie de l’eau qui ronfle
  • finit toujours ses
  • passe un coup d’éponge parce que son imagination a débordé
  • sait que Jésus revient alors il a fait un peu de ménage
  • a des convictions. Si elles ne vous plaisent pas, il en a d’autres
  • a un sixième sens quelque part mais il ne le trouve plus
  • ne peut pas dormir parce qu’il a les chevilles qui ronflent
  • carpe diem (il croit en l’existence des poissons d’eau douce)
  • « Rira bien qui met un moment à comprendre une blague »
  • s’est fait mal au coude en se retournant dans sa tombe
  • s’est légèrement blessé en pissant dans un violon

Il ne vous reste plus qu’à aller faire un tour sur son site !

Auguste, toujours Auguste !

Mais qui est donc Auguste Derrière ? Pour le savoir, je vous conseille vivement d’acheter son livre : « Les moustiques n’aiment pas les applaudissements« .

[hidepost=0]Et d’ailleurs, comme me l’a fait remarquer une personne à juste titre, des moustiques écrasés parsèment quelques pages de ce livre. Bible d’humour et d’aphorismes, il fait appel à des jeux de mots sur lesquels il faut parfois réfléchir pour en rire. L’éclat de rire ferme violemment le livre, écrasant le moustique. Auguste dédicace et moi j’en fais la pub. Avez-vous acheté son oeuvre ? Si non, nul doute que vous allez le faire.[/hidepost]