Céline Bourragué

Céline Bourragué

Chef de projet digital

Le bâton d’Hermès

J’ai lu une autre version de son origine. La voici, à la suite de la première.

… ou caducée.[hidepost=0]Il s’agit d’une baguette d’olivier entourée de deux serpents que tient Hermès, souvent représenté avec un chapeau ailé. Il était le fils de Zeus et Maïa, et décidait de la vie et de la mort des hommes. C’est pourquoi il est devenu l’emblème des médecins.

La médecine sauve des gens mais est représenté par un animal qui peut tuer, étonnant non ?

Remontons dans la mythologie grecque où Asclépios se promenait avec son bâton de pélerin. Il rencontre un serpent et voulut l’écarter de son chemin avec son bâton, mais le serpent s’enroule autour. Il tapa son bâton par terre de sorte d’assommer le serpent. Mais c’est alors qu’un autre serpent apparut tenant en son bec un fromage… euh une herbe salvatrice qui redonne force et bien-être à son congénère. Asclépios comprit alors l’intérêt des plantes pour guérir. A savoir notamment que le mot bâton se dit caduceus en latin, d’où le caducée. Celui-ci est parfois surmonté d’un miroir, signifiant la prudence.[/hidepost]