Céline Bourragué

Céline Bourragué

Chef de projet digital

Les maux écrits

J’aime les mots écrits. Prononcés, ils m’intimident car tout un univers les entourent. En effet, la communication non-verbale s’agite parfois sans que notre conscience s’en aperçoive. Si bien que nos mots oraux se transforment en maux physiques. Là, lettres et ponctuations semblent dépasser notre pensée et des émotions virevoltent, excitant nos sensations.

[hidepost=0]Je ne trouve pas toujours mes mots à l’oral, ma pensée étant trop timide pour se dévoiler. Je préfère les écrire car à l’oral, ils cherchent mon amitié mais rencontrent trop souvent mon respect, ma discrétion sérieuse. J’essaye de les apprivoiser, de trouver la clé de leur confiance mais c’est facile à dire. Non non, finalement, c’est le contraire.

Un jour, ils seront tous sur le bout de ma langue, sans que je la donne au chat.[/hidepost]