Céline Bourragué

Céline Bourragué

Digital Manager

Tout corps plongé dans l’eau…

… subit le phénomène appelé la poussée d’Archimède.

Ne vous êtes-vous donc jamais posé la question du pourquoi du comment qui permet aux lourds bateaux de flotter. La réponse est simple, c’est parce que le bateau est plus léger que l’eau. En effet, si vous baladez dans l’eau un objet d’ordinaire lourd, celui-ci vous paraîtra plus léger, une fois immergé. Il est en effet propulsé à la surface grâce à la gravité expliquée par la poussée d’Archimède.

Celle-ci dit : Tout corps plongé dans un liquide reçoit de la part de ce dernier, une poussée verticale de bas en haut, égale au poids du volume de liquide déplacé.

La condition indispensable à une flottaison est que la densité de l’objet que l’on veut faire flotter soit inférieure à la densité de l’eau. Autrement dit un kilo de matière avec laquelle il est fait, doit avoir un volume de plus d’un litre.

Tout ça ne règle pas notre problème de bateau. En en effet,  si vous jetez une pièce de monnaie dans l’eau on constate qu’elle coule. La densité des métaux est donc plus élevée que celle de l’eau. Mais un bateau n’est pas qu’un bloc de métal, il est aussi plein d’air ! En effet la partie du bateau qui est dans l’eau représente un gros volume qui au final est plus composé d’air que de métal. Donc si on calcule la densité totale du bateau elle devient faible par rapport à celle de l’eau, la densité de l’air étant inférieure à celle de l’eau.

Le principal est que le bateau flotte et qu’il ne soit pas troué ?!

La science est compliquée si bien que je préfère les autres poussées :

– Tout corps plongé dans l’eau ressort mouillé.
– Tout corps plongé dans l’eau finit par avouer.

DROP A COMMENT