Céline Bourragué

Céline Bourragué

Digital Manager

Une ville par comme les autres

Ce symbole est celui d’Auroville, ville expérimentale créé par l’architecte Roger Anger et inaugurée le 28 février 1968. Au centre d’Auroville se trouve le Matrimandir ou l’âme du lieu autour duquel 4 zones ont été aménagées (internationale, culturelle, industrielle, résidentielle). Cette ville, qui a pour leitmotiv la paix et l’harmonie, a été conçue pour accueillir 50 000 habitants mais n’en compte qu’un peu plus de 2000, répartis en 80 villages.

Voici ce que disait la créatrice de cette ville par comme les autres, Mirra Alfassa, dite la mère : Il doit exister sur Terre un endroit inaliénable, un endroit qui n’appartiendrait à aucune nation, un lieu où tous les êtres de bonne volonté, sincères dans leurs aspirations, pourraient vivre librement comme citoyens du monde…. Et voici la charte prononcée par la mère lors de l’inauguration de la ville.

1. Auroville n’appartient à personne en particulier. Auroville appartient à toute l’Humanité dans son ensemble. Mais pour séjourner à Auroville, il faut être le serviteur volontaire de la Conscience Divine.

2. Auroville sera le lieu de l’éducation perpétuelle, du progrès constant, et d’une jeunesse qui ne vieillit point.

3. Auroville veut être le pont entre le passé et l’avenir. Profitant de toutes les découvertes extérieures et intérieures, elle veut hardiment s’élancer vers les réalisations futures.

4. Auroville sera le lieu des recherches matérielles et spirituelles pour donner un corps vivant à une unité humaine concrète.

Il y a peu, un reportage au Journal de TF1 a été dédié à Auroville 40 ans après sa construction. Le voici !

Je vous laisse en lire un peu plus sur le site de la ville expérimentale

DROP A COMMENT